AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La chambre n°13

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La chambre n°13   Jeu 1 Jan - 22:15

Lyvïa prit le devant et tourna la poignée de la porte, elle poussa le battant et observa ce qui s'offrait à ses yeux. La pièce était claire et était pourvue de 4 lits superposés. Il n'y avait pas de papier peint, les murs étaient blancs et l'on sentait à l'odeur que la peinture était encore toute fraîche. Lyvïa aimait la peinture, cela lui rappelait son atelier en Ecosse où elle se plaisait à esquisser des êtres imaginaires..
Les lits étaient disposés contre les murs et au fond de la pièce. Devant les deux jeunes filles se trouvaient une grande vitre qui donnait sur un petit jardin. Le sol était recouvert d'une moquette noire, un peu usée. Pour chaque lit, il y avait un casier en fer pour ranger ses affaires. Une porte sur la gauche devait donner sur une mini salle de bain. Lyvïa franchit le pas de la porte, posa ses affaires, marcha rapidement vers la fenêtre l'ouvrit en grand et inspira une grosse bouffée d'air .
Elle fit demie-tour et regarda Rose avec un grand sourire et dit d'un ton enthousiaste :


"Il fait un temps merveilleux ! Je serais très heureuse de t'avoir pour colocataire, ca ne me gène absolument pas."

Elle referma la fenêtre et invita Rose à entrer .

"Il faudra juste se mettre au point avec la directrice, pour le changement de chambre."

Rose entra à son tour dans la chambre et déposa les affaires de Lyvïa près des premières. La jeune fille s'assit sur un des lit en face de Lyvïa.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Crimson
• Elève en 2ème année/Humaine •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Côté coeur : La musique...
Hobbys : Dessiner ou ecrire, mais tout ça en musique.
Race : Humaine
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Pas encore
Amis: Pas encore
Groupe: Musicienne

MessageSujet: Re: La chambre n°13   Dim 4 Jan - 21:28

Rose entra et déposa les affaires. Elle regarda un instant la chambre. Il y avait en tout quatre lits... tous innoccupé. La jeune fille se dit que certaine personne ne supporteraient pas de dormir seule dans un dortoir, d'autre seraient ravis d'avoir une si grande piece pour leur seule et unique personne...
Oui, la chambre était plutôt grande. Enfin, de manière a acceuillir quatre personnes le soir quoi, c'était pas mal.

La piece était bien éclairée, le soleil frappait à travers la vitre, réchauffant le sol noir. Dans la chambre 12 bis, au contraire, il n'y avait que trois lit, la piece était plus petite (c'était ça les chambres bis) et la moquette était gris clair. Enfin, sinon, pas tellement de differences. Toutes les chambres de l'internat devaient se ressembler plus ou moins.

ELle repensa à la proposition d'avoir Lyvïa pour colocataire, ça l'enchantait presque, parler le soir avec quelqu'un. Car sa colocataire actuelle rentrait tard et puis, elle ne lui avait jamais parlée, toujours avec plein de gens plus interressant que Rose apparemment. Et puis, c'était tout de même la chambre 13 ! Tout ça portait bonheur !
Oui, avec son père, elle avait prit pour habitude de faire cette remarque à chaque fois. Elle n'était absolument pas supersticieuse, au contraire. Si un supersticieux l'avait croisé, il l'aurait pris pour une folle.
Quand elle voyait une echelle, elle passait systématiquement dessous, elle s'arretait pour éssayer d'attraper tous les chats noirs qu'elle croisaient et... elle était attirée par le chiffre 13 comme un aimant.
Au niveau des miroirs cassés, elle devaient bien avoir une centaine d'années de malheure devant elle. Elle s'en fichait bien. Elle ferait tout pour tourner la chance chez elle, par ses propres moyens !

Elle répondit enfin à Lyvïa :


_ Bon ben j'irai demander à la directrice, j'espère juste qu'elle n'y verra pas de problèmes !

En disant cela, elle explorait la salle de bain. A quatre ça devait etre la galère pour la douche le matin. Une salle de bain identique a celle de sa chambre cependant.


_ J'prend la salle de bain le soir par contre si ça te dérange pas. Le matin, je suis trop shootée pour faire quoi que ce soit. Dès fois que je manquerai de faire un suicide par erreur !


Elle sourit à cette perspective. Se réveiller et de glisser dans la salle de bain après avoir soigneusement cassé le miroir avec le pomeau de la douche. Il lui manquait plus de se fracasser le crane par terre et hop, un cadavre de plus pour la morgue.

En fait, le matin, il lui fallait en moyenne trente minutes entre son réveil et sa véritable sortit du lit pour qu'elle ne se rendorme pas sur le lino ou dans son bol de chocolat chaud.

Elle retourna dans la salle ou se trouvait les lits et regarda de nouveau la nouvelle en lui souriant.


_ T'aurais pas l'heure par hasard ? Je creve la dalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chambre n°13   Mar 6 Jan - 22:01

Lyvïa avait remarqué que Rose avait inspecté la salle principale où se trouvaient les lits pour continuer sa visite avec l'exploration de la salle de bain. La jeune fille avait ensuite spécifié qu'elle préférait occuper la salle de bain le soir pour des raisons qui semblaient un peu étranges pour Lyvïa qui n'avait pas de préférences elle répondit :

"Fait comme chez toi, je ne suis pas très compliquée comme fille, je prendrai ma douche le matin "

En terminant sa phrase Rose était revenue où se trouvaient les lits, elle demanda à Lyvïa :

"T'aurais pas l'heure par hasard ? Je creve la dalle."

"Il est bientôt 20h je crois, on devrait aller manger, je meurs de faim aussi"

La jeune fille se leva du lit et commença à sortir de la chambre puis elle lança par dessus son épaule :

Si on poursuivait la visite de cet internat en allant à la cafet ? A moins que tu ne connaisse un endroit meilleur pour nous caler l'estomac!
Revenir en haut Aller en bas
Rose Crimson
• Elève en 2ème année/Humaine •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Côté coeur : La musique...
Hobbys : Dessiner ou ecrire, mais tout ça en musique.
Race : Humaine
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Pas encore
Amis: Pas encore
Groupe: Musicienne

MessageSujet: Re: La chambre n°13   Jeu 8 Jan - 13:58

BOn ben, tant mieux. Rose était sauvée de cette menace de salle de bain le matin. Bref... Puis Lyvïa lui donna l'heure.
20h...
...
...
DEJA ?
Rose n'avait pas vu le temps passer depuis le début de l'après-midi, un coup dans un livr,e un coup en train de dessiner, et tout le temps en train d'écouter de la musique... Alala, la musique...
Rose se rendit compte qu'elle avait éteint son mp3. Elle le prit de sa poche pour le rallumer :
...
*Plus de batterie/ batterie à plat/ au revoir batterie/ à recharger*
Rose eu un petit moment de blanc, pendant lequel le message parvenait à son cerveau. Puis...


_ PUREE MON MP3 EST MOOOOORT ! ToT


Elle le remit dans sa poche et se rapella que Lyvïa n'était pas forcément habituée à parler avec une folle. Elle n'était pas prévenue. Surtout que ce genre de réaction démesurée étaient fréquentes avec la musicienne.
Rose se retourna vers la fille aux cheveux blancs avec un sourire gêné :


_ T'inquiète pas, j'suis un peu bizarre parfois mais sinon j'suis très sympa =p On s'habitue vite !

Elle se dirigea vers la porte :


_ Ouais, bonne idée, la cafet'. Par contre attend deux secondes, j'vais mettre mon mp3 à recharger, je reviens tout de suite !


Elle disparut derrière la porte et courra jusqu'à sa porte, à coté.
Elle revient a peine une minute après être partit. Elle resta accrochée à la poignée et fit signe à Lyvïa de la suivre :


_ La cafetéria, c'est par là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La chambre n°13   Lun 12 Jan - 15:58

Rose paraissait tout à coup songeuse; elle sortit son Mp3 de sa poche et poussa une grande exclamation indiquant que visiblement la batterie de son mp3 était à plat. Rose était partie alors précipitamment dans sa chambre à côté pour mettre son mp3à recharger. Lyvïa en profita pour songer..
* Oh ne t'en fais pas Rose, ses réactions ne m'impressionnent guère.. au contraire j'ai besoin d'être au contact de personnes spontanées, comme toi. *
Elle avait poursuivi à voix basse sans s'en rendre compte :

"Et puis la musique est si fascinante, je te comprends"

elle esquissa un sourire à travers les quelques mèches qui lui barraient le visage. Rose était déjà revenue, Lyvïa se demandait si Rose l'avait entendu marmonner comme une aïeule mais elle lui proposa au contraire de la suivre pour la mener à la cafet' . Rose passa devant, Lyvïa demanda soudain :

"-Au fait, qu'est-ce que tu aimes tant dans la musique?"
Revenir en haut Aller en bas
Rose Crimson
• Elève en 2ème année/Humaine •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Côté coeur : La musique...
Hobbys : Dessiner ou ecrire, mais tout ça en musique.
Race : Humaine
Date d'inscription : 05/11/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Pas encore
Amis: Pas encore
Groupe: Musicienne

MessageSujet: Re: La chambre n°13   Mar 13 Jan - 10:40

Non, Rose n'avait rien entendu de ce qu'avait dit Lyvïa dans la piece voisine. Elle avait vu ses lèvres bouger, mais aucun son n'avait vraiment percuté ses oreilles même si elle avait cru y comprendre le mot 'musique'. Elle n'avait rien dit là dessus, car cette phrase ne lui était pas vraiment adressée.
En entrant de nouveau dans la chambre, Rose contempla encore la finesse des traits de Lyvïa, se demandant ce que diraient les garçons d'elle. Elle risquait de ne pas rester longtemps seule, elle, au moins.
La jeune fille posa une question à Rose, une question que elle-même se posait tout les matins en se réveillant, une question qu'elle-même se posait tous les soirs, en s'endormant, après son escapade dans la salle de musique.


_ Ce que j'aime dans la musique ?


Elle fut tentée de répondre par une longue tirade, comme elle en avait qui fleurissait dans son esprit d'adolescente. Ce qu'elle aimait dans la musique ? C'était se délecter des première notes qui explosaient dans une salle, qui résonnaient à s'en faire perdre la raison. C'était écouter lentement les chansons se finir, tandis que les instruments, uns à uns, s'estompaient dans un brouillard de souvenirs. C'était entendre le point culminant de chaque mélodie, celui qui fait trembler les murs et qui fait vibrer le corps. C'était découvrir les sentiments que la chanson voulait faire passer, les laisser couler sur sa peau, les respirer jusqu'à se que le sourire vienne aux lèvres pour les chansons joyeuse, ou que les larmes roulent sur les joues pour les tristes romances. Elle aimait également cette capacité à pouvoir creer à partir de rien, à partir de simples notes en perditions. Elle contemplait cette capacité qu'on les chants à être si differents les uns des autres, à explorer absolument tous les horizons, que ce soit la joie, le rythme, la mélancolie, l'amour...
Elle aimait cette capacité à la rendre heureuse, chaque fois qu'elle écoutait, à se mettre à danser même sans s'en rendre compte au bruit des percussions ou du rythme de la chanson.
Elle adorait encore plus le fait de pouvoir choisir l'émotion qu'elle éprouverai, il y en avait tellement. Tellement de chansons, de style dem usique differents. Tous avaient leurs caractéristiques, tous leurs points forts et points faibles. Chacun avait ses moments de purs plaisir.
Elle aimait ce que la musique lui faisait ressentir, cette impression de s'envoler devant la légèreté des paroles, cette impression soudaine d'être vivante. Elle se passionait en sentant le rythme courir sous sa peau, dans ses veines, partout, sentir son coeur battre en même temps que la caisse de la batterie.
Quand elle écoutait de la musique, elle oubliait tout, absolument tout ce qui se passait autour d'elle, et elle recherchait cela...


_ Et bien... j'aime tout !

Répondit-elle en souriant, effaçant sa longue tirade d'un battement de cil. Jamais elle ne dirait tout cela à une personne. Trop long. Trop compliqué. Et oui, comment faire comprednre à qui que ce soit l'entiereté de ce plaisir. Qui, à part les amoureux de la musique, pourrait comprendre à quel point il était vital pour eux d'écouter.
Ce n'était pas une drogue, c'était une évidence. L'ultime double croche qui percutait les oreilles le matin, c'était ce qui la faisait tenir debout.
Mais comment expliquer cela sans que l'autre personne nous prenne pour une allumée, une cinglée ? Et comment faire ressortir toute ces impressions alors que l'on n'est rien d'autre qu'une être timide et effacé ?

Rose secoua la tête pour elle même, peut-être qu'un jour elle l'écrirais, tout cela. Peut-être...

Mais l'heure était à la cafeteria !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre n°13   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre n°13
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cellule de soutien et de suivi Chambre des Métiers
» Chambre de commerce
» declaration au cfe
» les 1/2 journées des 23 et 30 décembre, chomées?
» nos chambres d'hôte, mon prévisionnel, vos avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Atsuki :: Chambres des élèves/Autres :: • Chambres • :: Chambre N°13 : Lyvïa Mashlow-
Sauter vers: