AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée elfique [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Arrivée elfique [Libre]   Ven 12 Sep - 22:42

Tsume était venu en taxi jusqu'au pensionnat. Ses deux chiens, sa malle et son violon avec lui, ils avaient faits les quelques kilomètres le séparant de cet endroit. Il sortit du taxi, prit ses affaires et régla le chauffeur qui repartit. Un léger vent soufflait, un vent frais. Au lieu de rentrer par le hall, il décida de grimper par le toit. Ses chiens passèrent bien sûr par le hall et allèrent l'attendre en haut, mais il grimpait avec sa malle et son violon. Arrivé en haut, il s'approcha de ses chiens, les caressa et s'installa sur le bord du toit. Son husky posa sa tête à côté de son genou droit et son Yorkshire se coucha sur ses genoux. Il sortit son porte-feuille et regarda la photo de celle qu'il avait et qu'il aimerait toujours. Saki.
Spoiler:
 

Il sortit ensuite son violon, prit son archet et commença à jouer la version instrumentale d'un morceau d'Apocalyptica : http://www.deezer.com/track/54809

Les notes sortait de son violon elfique. Il produisait un son tellement fort mais en même temps si doux que, en ce milieu de nuit, cela aurait pu réveiller l'internat. Mais ce n'était pas du raffut, comme les violons elfiques avaient beaucoup de particularités, personne ne se plaindrait d'en entendre même au beau milieu de la nuit. Une des particularités de ces violons sont qu'il donne l'impression que plusieurs instruments à cordes jouent en même temps, ce qui produit cette puissance de son et en même temps cette magnifique mélodie façon symphonique. Il joua ce morceau jusqu'à la fin et le recommença, il en connaissait d'autres, mais ce soir, il voulait jouer seulement celui-là.
Tsume prendrait officiellement ses fonctions de professeurs lundi. En attendant, il jouerait encore et encore du violon. Son âme vibrait avec les cordes de son violon. Il n'entrait pas en transe mais cela lui donnait un profond sentiment de sérénité. Il était calme entièrement à l'intérieur de lui-même, et il devait en être de même pour tous les êtres vivants autour. Il ferma les yeux, respira profondément et continua de jouer. Jouer toute la nuit, comme cette nuit où elle partit, le laissant derrière avec son souvenir. Il l'aimait toujours à travers ce souvenir. Il n'arrivait pas à l'"oublier" et à passer à autre chose. Seule elle comptait pour lui. Il n'arriverai et ne voudrait pas regarder une autre femme qu'elle, c'était et ce ne serai sans doute la seule qu'il aimerait d'un amour si fort. Peut-être un jour cela changerait-il et qu'il aimerait une autre femme du même amour mais pour le moment, les probabilités étaient très faible.
Le vent souffla et la photo s'envola. Au moment où il allait se lever, une personne qu'il avait sans doute réveillée s'approcha de lui et lui dit :



-"Tiens tu as perdu ça."


Il ne répondit pas sur le moment, cherchant à voir le visage de cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Dim 14 Sep - 18:05

Après une nuit en ville, comme souvent, elle décida de retourner a l’internat après avoir fait ce qu’elle avait à faire. Enfin ça semblait une nuit banal…. Elle marcha tranquillement jusqu’à sa chambre, s’allongeant sur son lit. Aiya fixait le plafond en cherchant le sommeil…Seulement elle y arrivait pas, ça faisait déjà plusieurs nuits qu’elle avait le sommeil difficile…même impossible…enfin elle ferma els yeux. C’est là qu’elle entendit le son d’un violon, un morceau fort et doux… et peut être une note de tristesse d’après elle…
La jeune femme se relève assise sur son lit a écouter la mélodie qui envahissait tout l’internat… ce n’était pas désagréable, loin de là et pis elle aimait bien cette musique… Elle n’entendait aucune fausse note en plus…

Aiya se leva de son lit et sortit de la chambre, parcourant les couloirs, la cour, les escaliers, suivant la mélodie… jusqu'à arriver aux escaliers. En réalité elle avait suivit la mélodie par curiosité et aussi pour découvrir le visage du violoniste de la nuit…
Elle s’arrêta en regardant simplement le jeune homme laisser glisser son archer sur les cordes du violon… laissant cette mélodie sortir sans imperfection.

Puis un vent frais poussa la photo du jeune homme … La jeune femme l’attrapa au passage.
La jeune vampire avança pour rendre la photo au jeune inconnu.


« Tiens tu as perdu ça »


Elle retourna s’asseoir sur le bord du toit en regardant le ciel, elle ne voulait pas le déranger et pourtant elle avait comme l’impression que la jeune femme sur la photo devait être une personne importante pour le jeune inconnu… c’était presque une certitude.
Avant elle aurait pu rire de ce genre de lien… mais elle change depuis quelques temps.


« Cette musique…c’est pour elle ? »


Aiya sourit légèrement en restant les yeux vers le ciel, sans regarder le jeune homme. Elle était curieuse, c’est vrai et même plutôt sociable ce soir en tout cas… Peut être que la mélodie qu’elle avait entendu la poussait a ne pas être désagréable…


( si ça va pas dis le moi ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Lun 15 Sep - 17:31

Tsume prit la photo que lui tendait la jeune femme. Il murmura un vague "merci". Il était un peu dans les nuages, comme cela se produisait à chaque fois qu'il pensait à elle. Elle qu'il aimait et à laquelle il pensait sans arrêt. Cette femme qui lui avait fait gouter le vrai goût de la vie. La vie aux côtés d'une personne aimée et chérie. La vie remplie de joie, du bonheur de se lever chaque matin avec cette personne et de se coucher aux côtés de cette même personne le soir. Une vie qui avait été éphémère. Elle était morte trop vite. Tôshirô retint ses larmes.
La jeune femme vint s'asseoir sur le bord du toit et regarda le ciel étoilé. Tôshirô se remit à jouer avec un autre morceau, du classique cette fois, de Bach :
http://www.deezer.com/track/4144
Alors qu'il jouait, elle lui demanda :


« Cette musique…c’est pour elle ? »


Tsume continua un temps de jouer avant de lui répondre. Tout en jouant, il lui répondit :


-"Elle était assise à ma gauche, elle posait sa tête sur mon épaule de manière à laisser passer l'archet. Elle souriait, d'un sourire magnifique. Quand je finissais, on s'allongeait côte à côté, main dans la main, et on regardait le ciel, les étoiles, la lune, les nuages, selon l'heure de la journée. Elle me rattrapait quand je faisais une mauvaise note, posant doucement sa main sur la mienne et me disant ce qui n'allant pas. Puis elle se mettait à rire, d'un rire tout aussi magnifique que son sourire."


Tsume, qui avait fini de jouer, regarda au loin, se remémorant ces temps passés, ces temps heureux. Son york, encore allongé sur ses genoux, se leva et lécha la main de son maitre. Tsume le caressa et tourna la tête vers la jeune femme.


-"Enfin excuses-moi de te déballer ma vie comme ça, ça ne doit pas trop t'intéresser."


Son husky, lui, étant de nature curieuse, s'approcha de la jeune femme et aboya doucement, comme pour lui parler. Il renifla sa main et posa sa tête sur son genou.


-"Mirai, laisse-la tranquille."


Pour toute réponse, il eut droit à un regard innocent de la part de son chien. Il s'excusa auprès d'elle pour la gêne occasionnée. Il reprit ensuite son violon et joua un autre morceau : http://www.deezer.com/track/75981
Ce morceau, il y tenait beaucoup, mais dans un certain sens. C'était le dernier morceau qu'il lui avait joué, juste avant que la maladie ne l'emporte. Une larme coula sur sa joue. Il ne fit aucun geste pour l'essuyer et continua à jouer. Il lui dit :


-"C'est le dernier qu'elle a entendue. Elle est..."


Il ne put terminer sa phrase. Y penser n'était pas trop "difficile", mais en parler, les mots se coinçaient dans sa gorge, ne voulant sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Lun 15 Sep - 20:56

Elle avait un léger sourire en attendant la réponse du jeune homme… Même si il est vrai qu’elle aurait pu répondre qu’elle en avait rien à faire, ça aurait été le cas il y a quelques temps mais non elle était restée attentive… Aiya baissa le regard vers le jeune homme après qu’il est finit de parler.

« C’est toujours dur de perdre des personnes plus ou moins chère… Il ne reste après que des souvenirs, on s’y rattache tellement qu’on ne veut pas accepté qu’elles font partit du passé. Je comprends mieux la tristesse dans votre musique. »

La jeune femme redirigea son regard en l’air quand elle entendit le chien aboyer légèrement, elle resta incrédule… jusque là elle parlait pas le chien. D’ailleurs a part son loup, elle était pas très confiante chez els animaux… pourtant celui-ci posa sa tête sur son genou. Aiya était un peu hésitante en regardant le chien mais le caressa quand même, puis leva le regard vers le jeune homme.[/i]

« Il ne me dérange pas… »

Aiya regarda le sol en écoutant le nouveau morceau du jeune inconnu, le dernier qu’avait entendu la personne qui hante els souvenir du jeune homme.
Seulement, le jeune homme était un peu triste de jouer cette mélodie… la preuve était sur son visage…
La jeune femme était partagée, soit elle l’ignorait, soit le contraire ! Pour elle qui avait passer des années à être insensible et sans pitié, mais les choses ont changé c’est vrai… Elle a trouver des personnes en qui compter et ne peux plus rester constamment impassible.
La jeune vampire se leva et alla près du jeune homme, elle passa sa main rapidement sur la joue du jeune homme pour effacer sa larme… puis lui fit signe de se taire. Son geste avait été rapide, en même temps elle a toujours la peau froide.


« J’ai compris… Pourquoi te faire du mal a confiant tout ceci a une inconnue ? Peut être trop dur à garder pour toi tout seul »


Aiya força un léger sourire en se reculant de quelques pas. Lorsqu’elle avait perdu son père adoptif, elle avait décider de devenir forte… c’est très différent du cas du jeune inconnu… et elle le comprend.
La jeune femme se tourna dos au jeune homme en regardant ailleurs. Il fallait peut être changer de sujet.


« Au fait … vous êtes nouveau ici ? Je ne pense pas vous avoir déjà vu… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Jeu 18 Sep - 19:46

Tsume écouta les réponses de la jeune femme. Lorsqu'une larme lui coula, elle l'essuya rapidement et lui fit signe de se taire. Il se sentit ridicule mais comme elle disait, garder tout cela pour lui tout seul était dur. Puis il n'était pas de nature taciturne d'un autre côté. Non pas qu'il allait se confier au premier inconnu, non, mais sans savoir pourquoi, il sentait qu'il pouvait lui faire confiance. Elle n'avait pas un visage de mauvaise personne. Puis son aura n'était pas mauvaise.
Ayant fini son morceau, il décida d'en entamer un un peu plus joyeux :
http://www.deezer.com/track/1219918
Son Yorkshire se réveilla et se mit à "danser" : il tournait sur lui-même. La jeune femme, elle, tourna la tête et regarda ailleurs. Elle se mit dos à lui et lui demanda :


« Au fait … vous êtes nouveau ici ? Je ne pense pas vous avoir déjà vu… »

-"Oui, je suis Tsume Takashirô, le professeur de mathématiques engagé il y a une semaine environ. Je suis arrivé ce soir comme vous avez pu le constater. Et vous ?"


Ses yeux avaient perdus leur tristesse et faisait maintenant place à une profonde détermination. Parler avec la jeune femme lui avait fait du bien. Il se leva, jouant toujours du violon. Il avait rangé la photo dans la poche intérieure de sa veste.
Le vent de tout-à-l'heure avait poussé les nuages vers ici, masquant la lune. La seule lumière provenait des lampadaires en contrebas et des quelques chambres d'élèves qui devaient sans doute se réunir pour de parties de poker illicite, ou tout simplement lire un peu. Une pluie fine se mit à tomber. Tsume, ayant fini son morceau, rangea son violon et enleva sa veste.
La jeune femme avait quitté le dortoir sans se couvrir. Il lui tendit sa veste.



-"Tenez, vous allez attraper froid comme ça."


Tsume se retourna ensuite vers le parc. La pluie avait rendu ses cheveux mouillés (normal XD) et Mirai profitait de sa grande taille pour abriter Piwi du mieux qu'il pouvait. Il tira la manche de son maitre pour que lui aussi vienne s'abriter sous lui. Tsume sourit et lui caressa la tête. Il lui fit comprendre qu'il ne pouvait pas. Son chien répondit encore par un aboiement bref. Il lui caressa une dernière fois la tête et se releva.
Malgré la pluie, il ne faisait pas si froid. Du moins pour lui qui pouvait faire varier la température de son corps à volonté. Mais pour la jeune femme peut-être, elle devait ressentir le froid. Il s'approcha d'elle et lui proposa de rentrer dans l'établissement pour aller dans un coin plus propice à une discussion de milieu de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Sam 20 Sep - 23:27

La jeune femme leva les yeux au ciel en sentant une pluie légère commencer a arriver, alors que le jeune homme arrêta de jouer du violon, alors que c’était une mélodie plutôt joyeuse cette fois. Il était peut être moins triste, ce qui fit légèrement sourire Aiya…

Elle le remercia quand il lui proposa veste, elle ne détestait pas la pluie, d’autant qu’elle aimait beaucoup le froid... Mais être mouillée elle aime moins. En tout cas il avait raison il valait mieux trouver un autre endroits pour discuter… sous la pluie c’était pas l’idéal.
La jeune femme se dirigea vers les escaliers qui les mènerait à l’intérieur en « tirant » le jeune homme, se doutant bien que ces deux chiens les suivraient.
Ils étaient mieux à l’abri de toute façon ! Aiya fixa le sol un moment, alors que tombait de fine goutte d’eau de ces cheveux… faut dire que c’était le même scénario que cette nuit là, où elle était allez à l’église…
Peut être que ça ne serait jamais arriver si elle avait été plus ouverte envers lui…

Enfin elle ne devait pas trop y penser et revenir à la question du jeune homme. Il s’était présenté mais pas elle… Tout deux était encore dans les escaliers en plus, il faisait un peu sombre, puisque l’interrupteur de la lumière se trouvait en bas des escaliers…Seule la lumière du couloir qui reste souvent allumée laissait un peu de lumière…
Aiya releva la tête vers Tsume.


« Kurai Aiya, professeur d’art plastique… je suppose qu’on saura amené a se revoir… »


Elle resta bloqué sur ces mots et dévia le regard ailleurs… Peut être juste surprise d’elle-même d’être plus ouverte qu’avant face aux autres ou juste… autre chose.
La jeune femme rendit la veste à Tsume.


« Merci… mais ça va allez je ne suis pas frileuse… »

La jeune femme commença à descendre les marches, en faisant un petit signe de la main pour lui demander gentiment de la suivre. Au moins pour arriver dans le couloir plus lumineux. Elle força un léger sourire… oui c’était moins naturel… ça lui allait pas de penser au passé.

« Enfin…Puisque tu viens d’arriver, n’hésite pas si tu as des questions, je tenterais d’y répondre… »

Aiya regarda ensuite les deux chiens du jeune homme, tout en restant calme…C’était ce qu’elle savait faire de mieux. La jeune femme releva le regard vers le jeune homme en souriant légèrement… Fallait pas qu’elle change de comportement subitement quand même. Mais elle était un peu curieuse, elle le sait et du quoi posa une nouvelle question au jeune homme.


« Je t’embête peut être avec ces questions, mais tu viens de loin ? »



[hrpg : si ça va pas dis le moi ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Mer 24 Sep - 13:04

Elle acquiesça et le tira vers l'intérieur. Les deux chiens les suivirent. Ils rentrèrent et se retrouvèrent dans la pénombre, étant seulement éclairé par la lumière du couloir du bas. Puis la jeune femme releva son visage vers Tsume et se présenta :


« Kurai Aiya, professeur d’art plastique… je suppose qu’on saura amené a se revoir… »


Elle détourna ensuite son regard, comme si elle était gênée de quelque chose. Tsume, lui, pensait à son nom. Il lui semblait l'avoir déjà lu quelque part. Alors qu'il y réfléchissait, la jeune femme lui rendit la veste. Il la remercia au moment où elle lui dit :


« Merci… mais ça va allez je ne suis pas frileuse… »


Sur ces mots, elle l'invita à la suivre pour descendre les escaliers. Elle lui sourit, du moins se "força". Il ne s'attarda pas dessus et l'écouta parler :


« Enfin…Puisque tu viens d’arriver, n’hésite pas si tu as des questions, je tenterais d’y répondre… »


-"Merci beaucoup de me proposer cela, Kurai-san. J'y penserai."


Dit-il en souriant légèrement. Puis elle releva la tête en souriant légèrement elle aussi. Puis elle lui demanda :


« Je t’embête peut être avec ces questions, mais tu viens de loin ? »


-"Non pas du tout, c'est normal d'être curieux, cela est la base de toute civilisation. Enfin, on s'écarte un peu du sujet. Je suis arrivé dans ce pays il y a quelques années, je suis originaire du grand pays à l'est, Tinùviel. Pour être exact, du centre, d'un lieu qui fait partie des légendes humaines, les Montagnes de Feu. Je suppose que vous en avez entendue parler, elles sont assez célèbres. Et de ce fait, je ne suis pas humain, mais un Elfe de Feu. Je..."


Il s'interrompit, cette douleur vive au ventre le reprit. Il porta instinctivement sa main à son ventre, mais à part ce geste, il ne montrait aucun signe de douleur. Il continua :


-"Je devais avoir douze ou treize ans quand je suis arrivé ici, je ne me souviens plus trop de l'âge. Et vous, si ce n'est pas indiscret ?"


Attendant sa réponse, il entendit quelqu'un crier derrière lui :


-"Attends-moi Saki-chan !"


Il se retourna immédiatement, il vit le jeune homme qui avait crié courir derrière cette Saki. Puis il se retourna vers Aiya, le regard un peu dans le vague. C'était impossible, Saki était bien morte. Il était bête d'y avoir cru, même l'espace d'un instant.
Ses chiens, ayant compris, vinrent se mettre contre ses jambes et s'appuyer dessus. Mirai lui lécha la main. Surmontant ses souvenirs, il reporta son attention sur Aiya, attendant sa réponse.




[HRPG : Pareil, si ça va pas, dis-le moi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Jeu 25 Sep - 12:32

[hrpg : Non ça va super : ) ]

La jeune femme écouta attentivement Tsume en gardant le sourire, n’essayant d’ailleurs de ne penser qu’a ça… qu’aux paroles du jeune homme. Peut être qu’ainsi, elle saurait ne penser à rien d’autre qui pourrait lui faire perdre ce sourire. Pis elle entendit un élève passer en criant le nom d’une autre élève. C’était assez fréquent de voir ça dans les couloirs. Mais elle vit chez le jeune homme une étrange réaction, il se retourna vers les deux élèves et quand il regarda a nouveau Aiya, son regard était ailleurs…

Enfin au passage des deux élèves elle leur fit signe d’être moins bruyant. C’est normal, vu l’heure il y a des personnes qui aimerait bien dormir. Maintenant elle regarda tsume en cherchant a comprendre ce regard… Comme ci il avait vu un fantôme un peu.
C’était assez étrange, pis elle regarda les deux chiens qui semblaient essayer de rassurer leur maître… du moins c’est ce qu’elle pensait puisque son loup agissait comme ça lorsqu’elle était triste ou juste déçu…

Peut être que c’était le cas pour le jeune homme ou non… Quoi qu’il en soit, la jeune femme garda le regard au sol avant de se décider à faire quelques choses, de façon a ce qu’il se ressaisisse peut être ? Elle aurait simplement pu lui demander qu’est ce qu’il avait ? Mais elle ne voulait pas aborder un sujet qui pourrait rendre à nouveau triste le jeune homme.
Alors elle répondit tout simplement à la question du jeune homme, enfin il lui avait renvoyé sa question depuis quelques minutes déjà.

« J’en ai entendu parler, cela doit être un bel endroit, comme beaucoup de légende on l’embellit mais je suis sûr que ce qu’on n’en dit est vrai.
Je viens d’un petit village dont on n’entend jamais parler, il y a très peu d’humain et ça se comprend, les températures sont très froide. A l’origine je suis juste une fille papillon qui aime beaucoup le froid donc forcément j’étais bien là bas… Mais quelques fois on est amené à devoir fuir certaines choses ou juste changer d’air. »

Aiya avait bien évité de lui dire qu’elle était aussi une vampire mais était-ce vraiment important ? Non, et pis la réaction du jeune elfe pourrait ne pas être très « joyeuse ».
Enfin, tant qu’elle ne montrait pas ces canines et n’y ces moments où elle est en manque, ça ira. La jeune femme releva le regard vers Tsume, cherchant juste une autre question pour « le forcer » à ne plus penser à ce qui pouvait rendre son regard si vague.


« Je n’y pensait pas… Tu as déjà été voir ta chambre ? Ou alors tu ne connaît peut être pas encore le numéro ?... »

La jeune femme porta son regard au ciel, dans le genre de question idiote, elle pouvait battre les records aujourd’hui.
Mais elle devait faire impasse de sa curiosité sur la passé de Tsume donc les seules questions qui lui venait concernait cet internat maintenant. La jeune femme se décida a avancer pour ne pas rester dans le couloirs sans rien faire, tirant un peu le jeune homme par la manche au départ… juste pour lui faire comprendre peut être ?


« Tu n’es pas contre un petit tour de l’internat ? Enfin c’est toi qui vois mais je ne voulais pas que tu t’endorme dans le couloirs… »

La jeune femme avait un petit sourire amusé, c’est vrai que de prendre ça a la rigolade pouvait marcher… ou non. En tout cas elle tentait, c’était une solution comme une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Ven 26 Sep - 19:36

[HRPG : Aah, doux Jésus, j'ai honte de mon dernier post... Bon, je vais essayer de me rattraper, Tsume FIGHT XD /SBAF/]


Tsume regarda vaguement Aiya faire signe aux deux jeunes de faire moins de bruit. L'espace d'un instant, il avait eu un espoir imbécile certes, mais un espoir quand même, vite déchu. Il pouvait dire ce qu'il voulait, dès qu'un mot ou une action lui rappelait cette période, il repartait dans ses souvenirs. Il ne faisait pas cela pour se faire plaindre ni pour passer pour un égoïste qui veut sans cesse que l'on s'intéresse à lui. Ces souvenirs étaient tellement ancrés dans sa vie qu'une simple allusion suffisait à l'y faire replonger. Et il y replongeait à chaque fois de manière profonde, il ne faisait plus attention au monde extérieur en quelque sorte. Parfois il y revenait vite, d'autre fois, il y restait plus souvent.
Réussissant enfin à trouver la force de "revenir", le regard plein de détermination revint, quoique avec une infime pointe de tristesse, comme d'habitude d'ailleurs. Mirai, sentant "revenir" son maître, lui lécha un dernier coup la main et alla se mettre près du Yorkshire, Piwi. Au même moment, Aiya prit la parole, elle répondait à la question qu'il lui avait retournée, juste avant le... Enfin voila quoi :



« J’en ai entendu parler, cela doit être un bel endroit, comme beaucoup de légende on l’embellit mais je suis sûr que ce qu’on n’en dit est vrai.
Je viens d’un petit village dont on n’entend jamais parler, il y a très peu d’humain et ça se comprend, les températures sont très froide. A l’origine je suis juste une fille papillon qui aime beaucoup le froid donc forcément j’étais bien là bas… Mais quelques fois on est amené à devoir fuir certaines choses ou juste changer d’air. »



Tsume lui répondit en souriant :


-"Eh bien, nous sommes les deux opposés, Kurai-san, vous venez du froid, et je viens de la chaleur. Malgré ces différences, j'espère que l'on sera de bons amis."


Puis elle lui dit :


« Je n’y pensait pas… Tu as déjà été voir ta chambre ? Ou alors tu ne connaît peut être pas encore le numéro ?... »


Puis lui tirant la manche, elle enchaina :


« Tu n’es pas contre un petit tour de l’internat ? Enfin c’est toi qui vois mais je ne voulais pas que tu t’endorme dans le couloirs… »


Il la regarda, elle avait un petit sourire amusé au lèvres. Son husky répondit par un "Wouf" qui voulait certainement dire "Pourquoi pas ?" mais comment en être sûr ? N'empêche, les chiens comprennent ce qu'on leur dit, mais nous ne les comprenons pas. Ils avancèrent un peu dans le couloir quand son yorkshire se coucha soudain. Tsume s'approcha de lui et le prit dans son bras droit, le gauche tenant la malle. La blessure que son chien s'était faite commençait à guérir, mais il avait toujours du mal à avancer longtemps sans se reposer. Puis il se rappela soudain qu'il n'avait pas répondu à la question qu'elle lui avait posé. Il lui répondit donc :


-"Je suis d'accord pour le tour de l'internat et pour la chambre, je ne connais certes pas le numéro mais je me rappelle du nom d'un de ceux avec qui je suis. Je crois qu'il se nomme Makota Sogara... Ou quelque chose dans ces eaux-là."


Ils avancèrent encore un peu, avant de passer devant une fenêtre. La pluie battait contre les carreaux et les éclairs illuminaient la nuit, immédiatement suivis du tonnerre. Il regarda par la fenêtre, il lui semblait voir les lueurs de la ville au loin. Il faudra qu'il y aille un de ces quatre, mais il lui faudrait déjà commencer à travailler un peu. Puis il n'avait pas l'habitude de s'occuper d'élèves. Il avait peur d'être maladroit avec eux. Il demanda alors à Aiya :


-"Et les élèves, ils sont comment ? Enfin je veux dire... Ils sont difficiles ou respectueux ? Enfin respectueux n'est pas le terme exact mais... Ils s'intéressent au travail ou ils sont un peu je-m'en-foutiste ? Désolé, là encore le terme n'est pas exact mais je pense que vous voyez ce que je veux dire non ?"


A peine eut-il cette phrase que le tonnerre retentit plus fort que les fois précédentes, ce qui eut pour effet d'éteindre les lumières. Tsume, ayant failli se ramasser à cause de la surprise, posa Piwi au sol, immédiatement ramassé par Mirai qui s'arrangea pour le faire monter sur son dos. Il marmonna alors quelque chose et une petite flamme apparut dans sa main, suffisamment forte pour éclairer le couloir dans les deux mètres devant et derrière. Assez pour ne pas tomber.
Puis il regarda Aiya et lui dit quelque chose qui n'avait rien à voir avec la situation mais c'était pour discuter un peu :


-"Et sinon, vous aimez tout ce qui a trait à l'art ou seulement certaines choses ?"


Pris d'une quinte de toux, il se retourna et toussa la main devant sa bouche, pour une certaine raison, qu'il ne tarda pas à revoir : du sang avait coulé sur la paume de sa main. Il sortit un mouchoir et s'essuya la main et la bouche, mais la douleur lui reprit, plus violemment que tout-à-l'heure, dans l'estomac. Les muscles de son visage se crispèrent légèrement. Vérifiant qu'il n'avait plus de sang sur sa main et sur le côté de sa bouche, il se retourna et s'excusa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Dim 28 Sep - 19:59

La jeune femme s’efforçait d’avoir le sourire car c’était la seule chose qu’elle était capable de faire malgré l’orage. Sans savoir ce qui le tracassait autant sauf que ça devait concerné son passé, elle ne pouvait pas demander ce qu’il avait tout le temps… ça n’arrangerai rien. Pis il indiqua que pour sa chambre, c’était celle de Makoto… Aiya perdit le sourire et s’arrêta net sur le coup alors que le tonnerre frappa au dehors. Non pas que ça la dérangeait c’était surtout de la surprise… Aiya força un nouveau sourire et se remit à marcher avant d’entendre un éclair plus fort que les autres, elle sursauta alors que le couloir se retrouva plongé dans l’obscurité… Elle était assez maladroite et glissa, comme par miracle son loup était arriver derrière elle pour l’empêcher de se cogner au sol. La jeune femme caressa son loup au regard brillant comme des étoiles, avant de sentir une petite chaleur, c’était la flamme qu’avait fait apparaître Tsume. C’est vrai qu’ils étaient opposé, elle était froide comme la mort et venait d’un village naît du froid alors que lui était un elfe de feu venant d’un royaume qui fait parler de lui dans les légendes.
Enfin les flammes du jeune homme malgré qu’Aiya n’aimait aps beaucoup la chaleur, au moins ça éclairait le couloir un peu. Aiya se redressa correctement.

Avec tout ça Aiya était restait assez muette. Les paroles ne sortaient pas de sa gorge, bloquée par ces propres pensées… C’est qu’après ce qu’il s’était passé avec Gin, elle devait déjà s’habituer au nouvel arrivant de la chambre Tsume, enfin c’était différent… avec Gin, elle avait très mal commencé… mais elle devait quand lui répondre, c’était la moindre des choses.


« J’ai eu qu’un seul cours pour l’instant… Il semble être assez attentif pour ceux que j’ai vu jusque là mais je suppose qu’il y aura quelques cas difficile peut être… En même temps j’enseigne l’art plastique, c’est une matière où il doivent juste s’exprimer sur du papier… donc je suppose que les élèves si ça les intéressent pas feront abstraction de cette matière. »

La jeune femme regarda Tsume se retourner et tousser plusieurs fois, même si il se cachait sans doute un peu, la jeune femme sentait une odeur de sang…seulement elle ne fit que baisser la tête, et se mordit la lèvre, car là elle voulait vraiment savoir pourquoi ? Pourquoi il crachait du sang…

L’orage au dehors faisait rage, une vraie tempête qui lui laissait des souvenirs c’est vrai mais elle se demandait si ce n’était pas la colère de son ancien colocataire… D’accord elle n’est pas croyante et pourtant elle pense vraiment ça, mais en plus Tsume allez pas très bien c’était son avis. C’est une petit voix sûr d’elle qu’elle demanda directement a Tsume :


« Qu’est ce que tu as ?.... réponds-moi sincèrement pourquoi tu crache du sang ? Tu t’es fais mal ? »

La jeune femme leva son regard, et là bien décider a avoir une réponse, surtout qu’il la prenait pour une idiote pour enchaîner directement avec une question qui n’avait rien à voir. Enfin c’était sa façon de voir. Elle pouvait paraître froide sur l’instant mais s’était surtout qu’elle s’inquiétait peut être un peu pour le jeune homme.

« Tu ne pourras pas me mentir sur ça… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Mer 1 Oct - 15:42

Le tonnerre gronda encore une fois. Mais la lumière revint enfin. Tsume éteignit sa flamme et continua d'avancer, malgré la question de la jeune femme. Elle semblait froide, et malgré son insistance, Tsume ne voulait rien lui dire. Mais devant son insistance, il se dit que commencer une année en s'embrouillant avec des personnes serait vraiment dur à assumer tout au long de l'année. Il la regarda puis se décida à lâcher :


-"Rien de grave, juste un... juste un "petit" cancer au niveau de l'estomac et un ulcère, mais ça passe vite t'inquiète. J'ai l'habitude, vraiment rien de grave, enfin... Voilà quoi..."


Tsume lui avait dit la vérité, mais il lui avait menti au niveau de la gravité. Bon, il ne voulait pas d'ennui avec elle, mais il ne voulait pas tout lui dire non plus. Mais sentant que la jeune femme allait très vite dire quelque chose et qu'elle allait tout comprendre, il se décidé à lui dire, d'un ton assez grave :


-"Bon d'accord, pas si petit que ça en fait. Si tu veux tout savoir, je l'ai depuis longtemps et ça va en s'aggravant, mais ça on s'en fout un peu non ? Le plus important, c'est de vivre chaque moment présent pleinement..."


*Comme tu le faisais, Saki, malgré ta maladie, tu profitais de chaque moment.*


Il s'arrêta dans le couloir, entre deux fenêtres. L'orage se calmait dehors, la pluie commençait à s'estompait et le tonnerre grondait moins fort. Un silence, brisé seulement par le peu de pluie qui tombait encore, s'installa entre eux. Tôshirô sortit son violon et se mit à jouer un autre morceau d'Apocalyptica : http://www.deezer.com/track/8179. Son esprit se concentra sur le morceau, à tel point qu'il ne faisait plus attention au monde extérieur. Il faisait bouger son archet avec légèreté sur les cordes. Il considérait son violon comme ses chiens, des êtres vivants, et il les respectait, les choyait, les aimait. Pour être plus précis, ses chiens et son violon étaient comme des parties de lui-même. C'était aussi une des raisons qui faisaient que son violon produisait une mélodie semblable à ce que fait un orchestre. Mais avec une profondeur qui vous faisait vous emporter entièrement dans la musique. Certes, les violons elfiques avaient au départ des pouvoirs, mais c'est en établissant une certaine relation avec lui que l'on parvenait à jouer comme cela. Il y avait beaucoup de violonistes dans son pays, mais très peu jouaient comme Tsume, car ils n'avaient pas cette relation avec leur violon. Tout en jouant, il lui dit :


-"Mais je te demanderai de ne rien dire à personne. Tu es une personne de confiance, semble-t-il, et tu es perspicace, c'est pour ça que je te l'ai dit comme tu me l'as demandé. Mais tu es la seule au courant, et ça m'arrangerait que ça reste comme ça. Je ne l'ai pas mentionné non plus quand je me suis inscris dans cet internat."


Il continua de jouer et enchaina avec un autre morceau, le même qu'il avait joué en arrivant, mais il le chanta cette fois-ci : http://www.deezer.com/track/3748.



[HRPG : Sincèrement désolé du petit post, mais j'ai vraiment pas d'inspi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Mar 7 Oct - 12:39

La jeune femme se rendait compte que maintenant, de sa trop grande insistance, d’accord ça peut arriver de s’inquiéter et d’être curieuse… mais quand même, là elle aurait mieux fait de se taire et elle le savait…Du coup elle ne parlait même plus, gardant le silence. Elle n’était vraiment pas douée, enfin de compte elle était mieux a rester froide et impassible non ?
Elle le regarda jouer du violon… il avait une façon bien à lui d’y jouer, c’était plus vivant mais surtout c’était comme-ci il ne faisait qu’un avec cet instrument. Elle ne pouvait pas vraiment comprendre pourquoi mais ce qui était sûr c’est que ça rendait la mélodie plus belle encore.
Il lui demanda une chose en continuant de jouer du violon, une chose qu’Aiya ne pouvait pas lui refuser après ça… Et pis elle n’était pas si sans cœur que ça. Elle acquiesça de la tête sans prononcer un seul mot.
Le temps se calmait au dehors alors que Tsume enchainait un autre morceau et il chantait en plus. Il chantait bien, qu’est ce qu’il ne savait pas faire ?

La jeune femme se rendit compte qu’elle ne lui avait même pas dit qu’ils allaient être colocataire… mais ce n’était peut être pas si important que ça. Aiya se retourna en regardant par la fenêtre en restant calme malgré tout ça.

« Ton colocataire… Makoto Sagara, même si tu as écorché son nom tout à l’heure… est quelqu’un de gentil, ne t’en fais pas… »

Au moins une chose qu’elle avait dite, comme pour effacer son erreur précédente, enfin c’était surtout lui dire ce qu’elle pensait, si ça pouvait le rassurer.
La jeune femme fixait le ciel qui s’éclaircissait peu à peu, l’orage était définitivement terminé pour cette fois ? C’est possible…
La jeune femme se mordit la lèvre avant de se retourner pour regarder fixement le jeune homme, elle y réfléchissait et n’avait pas l’esprit tranquille tant qu’elle ne s’excuserait pas de son attitude.

« Je suis désolée ! Je n’aurais pas dû être si insistante… Je pensais que tu t’étais juste blessé et que tu ne fasses comme-ci rien ne t’arrivait… Enfin désolé… »

Elle était sincère et égal a elle-même comme souvent, alors qu’elle s’excusait rarement, cette fois elle en avait sentit le besoin, peut être était-elle bien plus sensible qu’elle le laissait paraître… Oui mais toujours aussi cachotière, c’était mieux que de mentir mais tout de même. Ce n’était pas très malin de lui cacher qu’elle était vampire, il finirait par le découvrir, de plus elle le verrait souvent… alors autant qu’elle le dise non ?

« Il y a autre chose… je partage la chambre avec Makoto et donc avec toi aussi… et je ne suis pas que une fille papillon mais aussi une vampire. »

C’est ce qui s’appelle expédier… mais au moins elle n’aurait plus rien à cacher, enfin plus rien de très voyant.




(désolé du retard et poste un peu pourri T_T )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Mer 15 Oct - 15:15

Tsume entendit Aiya lui dire que Makoto était une personne gentille. Il acquiesça et la regarda quand celle-ci se retourna et le regarda fixement. Il n'eut pas le temps de lui demander pourquoi qu'Aiya enchainait directement :


« Je suis désolée ! Je n’aurais pas dû être si insistante… Je pensais que tu t’étais juste blessé et que tu ne fasses comme-ci rien ne t’arrivait… Enfin désolé… »


Tsume sourit et termina son morceau. Il rangea son violon et regarda Aiya. Elle avait vraiment l'air désolé. Il lui dit :


-"Tu ne pouvais pas savoir, et puis je ne suis pas une personne à me fâcher pour des choses comme ça."


Dehors, les nuages laissèrent place à la lune. Au loin, on pouvait apercevoir l'aube qui se levait. Une belle teinte orange sur la ligne de l'horizon, dominée par le bleu de la nuit. Des oiseaux chantaient, le vent ne soufflait plus, la vie reprenait son cours. C'était l'heure où les amants se séparaient après une dernière étreinte, l'heure où on découvrait les nouveaux morts de la nuit, l'heure où l'on voyait des vitrines de magasins fracassées et des bijouteries dévalisées... Et puis aussi l'heure où les banquiers s'arrangeaient pour faire une crise boursière. Puis il regarda la jeune femme qui, visiblement, voulait encore parler.


« Il y a autre chose… je partage la chambre avec Makoto et donc avec toi aussi… et je ne suis pas que une fille papillon mais aussi une vampire. »


-"Ce qui explique comment tu as su que je crachai du sang. Bah t'en fais pas, je ne suis guère raciste, et puis moi-même je ne suis pas humain. Que tu sois vampire ou esprit ou... Ou autre chose, ce n'est pas pour cette raison que je vais cesser de t'adresser la parole. Tu m'est une personne agréable, je ne vais pas te renier juste pour ça."


Tsume lui sourit pour la rassurer et lui prouver qu'il ne mentait pas. Il se mit ensuite contre le mur et regarda Aiya. Puis un bruit venant de son estomac se fit retentir. Doucement d'abord, puis un peu plus bruyamment. Il s'excusa devant la jeune femme ; cela le gênait assez. Puis il lui demanda :


-"Et juste comme ça... Où se trouve la cafétéria ? Que cela fait plusieurs heures que je n'ai rien mangé... Et excuses-moi si cela te dérange..."


Il attendit sa réponse et réfréna l'envie de sortir son violon et de se mettre à jouer. S'il le sortait toutes les cinq minutes, dans le couloir pendant la nuit, il risquerait de se faire blâmer. Il posa sa main sur l'étui puis la retira. L'envie était grandissante mais il réussit à la contenir.


-"Et vous n'auriez pas par hasard un piano aussi ? Que j'aime bien en jouer aussi, même si c'est moins bien joué que le violon."


Il avait posé cette question un peu brutalement sans prévenir. Mais cette question le ramena dans son passé, Saki jouait du piano, et c'était elle qui lui avait appris. Son regard gris se ternit un instant mais il redevint vite vivant.
Il s'approcha ensuite d'Aiya et lui dit :



-"Et en tant que nouveaux colocataires, si je vous offrais un restaurant à Makoto et toi ? Histoire qu'on apprenne à se connaitre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Mer 5 Nov - 1:13

La jeune femme retrouva un petit sourire, elle se tracassait trop a vouloir cacher des choses futile, mais elle s’en rendait compte que maintenant. Non en réalité elle s’était toujours méfié de touts ce qui l’entourait alors que c’était pas toujours utile. Enfin… au moins elle l’avait dis, il n’y avait qu’une chose qu’elle garderait pour elle car c’était moins facile à dire que le reste… avoir tuer son propre colocataire, même si c’était sur sa demande. Bref… elle entendit comme un petit grondement et rigola légèrement comprenant assez vite que le jeune homme devait avoir faim, la jeune femme avança dans le couloir, et pis jeta un regard à Tsume.

« Déjà on va allez trouver la cafétéria, pas loin de celle-ci se trouve la salle de musique qui dispose d’un piano. »

Aiya avança après avoir vu que le jeune homme était prêt a y allez quand même. Le couloir était calme, la seule lumière venait du soleil levant, une couleur oranger traversant les vitres.
Ils finirent par arriver a la cafétéria, même si il y avait pas grande monde, même presque personne sauf quelque personnes du personnel en train de boire un café… Enfin, elle se tourna vers Tsume.


« Si tu veux manger quelques chose avant de continuer. Pour ce qui est du restaurant avec Makoto… je pense que ça pourrait être un bon moyen pour se connaître aussi, faudra voir si il est pour. «


La jeune femme alla prendre quelques petite chose à manger (je décris pas, je sais pas ce qu’aime Tsume XD). Puis elle alla jusqu'à la salle de musique, posant la nourriture sur une table.

« Je suis sûre que vous êtes modeste et qu’en réalité vous savez très bien jouer du piano, comme du violon… enfin, c’est mon avis…»


Aiya s’assit sur une chaise et regarda le sol, sans savoir quoi faire d’autre… jusque là elle avait peut être trop parler ou avait été trop curieuse. Ce n’était pas dans ces habitudes, elle qui se désintéresse de tout en général. Est-ce qu’elle s’accusait encore de certains évènement passé ?
Beaucoup de chose passait dans sa petite tête et malheureusement, pas que des choses joyeuse ! Elle préféra parler même si c’était pour dire des bêtises, ça brisait le silence un peu.


« J’aime écouter la musique, mais j’en ai jamais fait… c’est pas vraiment mon truc je suppose. On pourra allez aux chambres après si tu veux, pour que tu rencontre Makoto.. enfin si il est toujours dans la chambre»



(Désolée du retard pour un post nul en plus T__T ... je dois êtres malade ^^' ... Gomen!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsume Takashirô
• Professeur de mathématiques/Elfe de Feu •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 24
Côté coeur : Amoureux d'un souvenir
Hobbys : Jouer du violon avec ses chiens
Race : Elfe de Feu
Date d'inscription : 28/08/2008

Feuille de personnage
Ennemis: Aucun
Amis: Aucun
Groupe:

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Jeu 20 Nov - 20:46

La jeune femme le guida vers la cafétéria. Des élèves passaient un peu partout dans les couloirs et regardaient les chiens de Tsume. Une douce odeur de café et de viennoiserie se répandait dans les couloirsd, accentuant la fin de Tsume qui était, on peut le dire, un estomac sur pattes.
Puis, arrivé à la sainte salle, elle prit un plateau et prit un petit assortiment de tout. Tsume la remercia et ils allèrent s'asseoir à une table.



« Je suis sûre que vous êtes modeste et qu’en réalité vous savez très bien jouer du piano, comme du violon… enfin, c’est mon avis…»


Terminant la bouchée du croissant qu'il venait de prendre, il lui répondit.


-"Non non, c'est vrai, je n'ai pas eu le temps de perfectionner, elle est... Disons que les événements qui ont suivis l'ont empêché."


Il but un peu de thé, au citron apparemment, et, ayant terminé son croissant, prit un pain au chocolat auquel il tartina le dessous de Nutella. Mais il remarqua que la jeune femme regardait le sol d'un air vide. Il ne chercha pas à savoir pourquoi, mais il cherchait quoi dire pour lui remonter le moral. Mais, ayant enfin trouvé une phrase, ce fut elle qui rompit le silence, comme Jésus le pain.


« J’aime écouter la musique, mais j’en ai jamais fait… c’est pas vraiment mon truc je suppose. On pourra allez aux chambres après si tu veux, pour que tu rencontre Makoto.. enfin si il est toujours dans la chambre»

-"Oui, pourquoi pas."


Il termina le pain au chocolat, vida sa tasse de thé et se le va pour amener le plateau à la plonge. Il revint ensuite vers Aiya.


-"On y va ? Gente damoiselle aux longs cheveux parfumés. J'ai hâte de rencontrer ce Mok... Makoto-kun. Et son ira tous ensemble au restaurant."




[HRPG : Je crois qu'en matière de posts nuls et de retard, je te fais concurrence. Et ton post n'est PAS nul.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiya Kurai
• Professeur d'Arts Plastiques •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Age : 28
Côté coeur : Comment? Moi pas comprendre :D
Hobbys : dessiner, écouter de la musique : )
Race : vampire
Date d'inscription : 18/07/2008

Feuille de personnage
Ennemis: pas encore... On verra
Amis: Makoto, Toya/Seika, Gin?
Groupe: solitaire

MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   Ven 28 Nov - 17:33

[ mais non c'est pas nul ^___^ On suit notre Inspiration c'est tout ! : ) Allez j'espère que ma rep va t'aider à la retrouver XD Tu peux commencer le sujet aux chambres si tu veux ^__^ ]

La jeune femme regardait dans le vide, le temps que Tsume mange tranquillement, c’est qu’elle ne voulait pas le déranger non plus, il y a des personne qui fixe les gens en train de manger, mais ce n’était pas le genre de la jeune femme, elle n’allait pas faire ce qu’elle ne voulait pas qu’on lui fasse. Enfin elle le regardait juste quand il prenait la parole, d’ailleurs elle souriait pas mal quand elle entendait ce qu’il disait. Elle ne le prenait pas pour un clown, non loin de là, c’est juste qu’il semblait tellement sincère que ça la faisait sourire.

Elle le vit manger assez vite et du coup elle parla en semblant un peu désolé.

« Tu as tout ton temps, je ne voulais pas de presser ! »

Aiya sourit légèrement, elle aurait peut être dû le préciser avant qu’il finit son petit-déjeuner, enfin elle rigola un peu, oui ça c’était amusant. Mais en réalité, elle arrivait pas a comprendre pourquoi elle avait eu envie de rire un peu en le voyant comme ça. La jeune femme se redressa sur sa chaise et se pencha un peu sur la table pour enlever quelques miettes de croissant au coin des lèvres du jeune homme, pis elle se rassit.

« Désolé… «

Aiya retrouva son sérieux, et elle avait cette impression que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas rit de bon cœur comme ça… enfin elle attendit qu’il revienne après avoir posé son plateau à la plonge et sourit amusé des paroles du jeune homme. Enfin elle se leva et commença à avancer avec le sourire encore, tirant un peu le jeune homme par sa veste au départ, juste pour montrer qu’elle était décidée à y allez, comme elle n’avait rien dit jusque là.

La jeune femme sortit de la salle, comme un peu soulagé apparemment, c’est qu’il faisait chaud là-dedans, elle préféra els couloirs où l’air été beaucoup plus froide. En même temps elle préfère le froid.

« J’espère que ce petit-déjeuner t’as plu malgré que tu t’es un peu pressé «

Aiya le regarda en souriant toujours, et avança d’avantage dans le couloir qui était moins sombre qu’au départ, normal maintenant il faisait jour.
Elle avait remarqué qu’il hésitait souvent sur le prénom de Makoto, alors elle se demandait s’il ferait l’erreur face au jeune homme ? Normalement, Makoto ne risquait pas de s’énerver si on écorche un peu son prénom, su moins c’est ce que crois Aiya.
Pour l’instant il fallait allez a la chambre pour trouver Makoto, il ne fallait que Tsume se soit précipité a manger pour rien.

« Tu as du mal avec son prénom on dirait … Souviens-toi c’est Ma-Ko-To … en plus c’est un professeur de français, alors essaye de t’en souvenir »

En réalité elle disait ça en se retenant un peu de rire, si il se trompait, ce n’était pas un drame après tout. Enfin elle arriva devant la porte de la chambre et se tourna vers Tsume en lui montrant la porte.

« A toi l’honneur de découvrir ta chambre ^^ »

C’était étrange qu’elle sourit autant, comme ci elle avait mis de côté ces problèmes et ces pensées qui la perturbaient jusque là. Il le fallait bien de toute façon, elle n’allait être triste toute sa vie, non uniquement quand elle sera seule, et qu’elle pourra réfléchir a chaque instant, chaque moment où elle aurait dû agir différemment ou non. En réalité sur le moment elle voulait remercier le jeune homme, car c’était peut être grâce à lui si elle avait retrouvé le sourire et qu’elle s’était décider a allez de l’avant. Justement par ces sourires, est-ce que ce n’est pas ce qu’elle essayait de faire passer, un merci qui venait de son petit cœur ? Il y de forte chance en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée elfique [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée elfique [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» libre... soyons libre
» cca libre debut mars
» DEA libre St Nazaire
» Fin de libre choix d'activité et ACCRE
» autoentrepreneur et libre choix du mode de garde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Atsuki :: A l'internat :: • Le Toit •-
Sauter vers: